AVERTISSEMENT

Le libre accès à l'intégralité de certaines discussions n'est malheureusement plus possible du fait des producteurs de réseaux (notamment LinkedIn et le Cercle Les Echos). Seules les contributions aux discussions propres à Tru Do-Khac, consultant, sont consultables sur le présent site.
Accès à la liste des contributions de nov 2010 à 2014

mercredi 28 août 2019

Référentiel SAFe® : ce qu'il faut savoir avant de se lancer

Pourquoi SAFe divise autant ?
Discussion lancée sur Linkedin par
Couthaier Farfra ,Coach Agile SAfe Agile4me
en citant l'article "Pourquoi SAFe divise autant ?",  Sami Hadhri, 20/08/2019, blog Octo Talks

Extraits des échanges

(...) tdk

Pourquoi SAFe divise autant ?
Peut être parce qu'avant la version SAFe 4.6 il y a eu la version SAFe 4.5 puis il y aura SAFe 4.8 puis la SAfe 5.0 etc.
Cela ne vous rappelle rien ?
Tandis que SCRUM....


(...)tdk
Bonjour, et si on se posait la question : pourquoi Scrum ne divise-t-il pas ?
Peut-être parce que Scrum est distribué sous Creative Commons BY SA alors que SAFe l'est sous copyright ?

(...) Matthieu Riboulet
COO Talan Labs, Coach d'organisations apprenantes

"(...)La culture agile au niveau organisationnel pousse à repenser le fonctionnement et les interactions humaines (...) Il est temps de sortir des sentiers battus et de repenser notre approche auprès des entreprises legacy pour les accompagner vers les valeurs de l'agilité."


(...)tdk
[des outils pour] repenser le fonctionnement :  les design canvas
http://entreprise-numerique-creative.blogspot.com/2015/08/mooc-pitch-trois-business-ontologies.html

[des outils pour] repenser le relations humaines : les Agile games
https://entreprise-numerique-creative.blogspot.com/2018/03/agile-game-world.html


(...)tdk
@Matthieu Riboulet
Comme les référentiels ITIL® édité par Axelos Ltd, Cobit®5 édité par l'ISACA, le référentiel SAFe® édité par Scaled Agile Inc. est un produit.

La mise en œuvre de ce produit a permis à des entreprises et administrations d'accélérer leur transformation vers l'Agile.

Mais par la suite, cette opération les amène à valoriser dans leurs appels d'offre subséquents les réponses des prestataires dont les collaborateur(ice)s auront été formés et certifiés à ces produits.

Pour les prestataires, la question stratégique se pose : 
faut-il investir (ie prendre une licence et former et certifier les consultant(e)s) dans ces référentiels ?
Si oui, lesquels ?


Discussions associées
Politique de licensing de SAFe® par Scaled Agile 
SAFe community platform