19 discussions LinkedIn sur les MOOC

Accès 110 discussions LinkedIn en 4 ans d'innovation collective ouverte pour anticiper le numérique

mercredi 24 novembre 2010

Les DSI sont mal à l'aise avec les réseaux sociaux, pourtant il est temps de trancher sur la façon de les aborder par rapport au SI ?

Les DSI sont mal à l'aise avec les réseaux sociaux, pourtant il est temps de trancher sur la façon de les aborder par rapport au SI ?

Lancée par Frédéric Charles
Re-invent I.T.
Nombre de commentaire le 24 novembre 2010 : 53

Mes "prises de clavier"
"effectivement, la génération Y a des pratiques différentes des seniors...
dans les technologies de l'information (IT) mais également dans l'utilisation de la propriété intellectuelle (IP) cf les débats sur la loi hadopi.

Pour une approche académique des impacts du web 2.0 sur l'entreprise, le blog ouvert du Pr. Andrew McAfee (MIT) qui a "inventé" Enterprise 2.0 fourmille d'idées."


(...)
Les réseaux sociaux commencent à se segmenter, ce qui est un signe de maturité. On peut les diviser selon une dimension "sécurité" (professionnel / privé) ou (ouvert/fermé), "usage" (carrière, business, savoir, loisir, famille,...), etc.

Linkedin est par exemple pourrait être qualifié de "professionnel", "ouvert" et "carrière".

D'autres peuvent labellisé "professionnel", "fermé", "savoir" (ex certains réseaux promouvant un référentiel SI particulier)

Chaque réseau développe ses données propres. Sur linkedin, ce sont des données RH.
Lorsque l'on voit certains CV sur linkedin, on peut se demander quelles sont les données les plus pertinentes (pour un RH et/ou pour l'employé) : celles qui sont dans les bases RH de l'employeur (strictement confidentielles, le RH étant un des actifs les plus importants de l'entreprise...) ou celles qui sont sur Linkedin ?

Bon, heureusement, il y a encore le salaire, la classification et les primes...
Il y a tout de même des choses privées...(là je reprends une star qui répliquait à la question d'une journaliste sur ses cachets et qui venait tout juste de s'étaler sur sa vie "privée") 


(...)
il faut traiter les réseaux sociaux au cas par cas. Il convient également de séparer les objectifs affichés par les fournisseurs et, dès lors, les fonctionnalités, des usages effectivement adoptés.

Pour linkedin, c'est un réseau pour développer la carrière : on affiche son CV.
un peu pour le business : qui affiche ses références clients ou ses méthodes ?
Rarement pour le développement du savoir...

Mais c'est le cas pour ce groupe. Merci donc à Régis et à Atos Origin pour son initiatlisation. 


(...)
Une nouvelle génération dite web 3.0 ou "web sémantique" / "réseaux sémantiques" est en train d'éclore. Une recherche sur google rend 700 000 entrées.

Ce qui appelle plusieurs questions :
a. La multiplication des relations humaines sont-elles source de savoir ?
b. Si oui, quel sorte de savoir ?
c. quels problèmes les réseaux sociaux génèrent-ils pour les DSI ?
d. les réseaux sémantiques apportent-ils une réponse à ces problèmes ?
e. ou sont-ils source pour les DSI de nouveaux problèmes ?


(...)
"Pourquoi pas déplacer le SI d'entreprise sur les réseaux, comment en parle certaines start-ups? " (...)

Le changement serait un peu radical pour des entreprises établies. Mais il y a des étapes intermédiaires...

Ainsi, une firme mondiale d' "intégration et de services numériques" qui dispose d'un réseau officiel d'anciens (l'adhésion étant validée par les ressources humaines de la firme) vient tout juste de proposer à ses adhérents d'exporter leur profil Linkedin vers les bases de données de son réseau d'anciens.

A big applause pour cette firme et Linkedin pour cette transaction innovante dans l'économie de la connaissance. 


(...) 
cette transaction, transparente, mérite d'être saluée.

Maintenant, il appartient à un ex-collaborateur de décider.

Sans doute va-t-il se poser, outre les questions business, les questions suivantes :
- quelle image la firme porte-t-elle aujourd'hui ?
- suis-je fier d'être un ancien de la firme ?
- la firme m'a-t-elle apporté un réel plus dans le développement de ma carrière ?
- quelles relations ai-je conservées avec mes anciens managers / collègues / collaborateurs qui ont poursuivi leur carrière au sein de la firme ?
-...

(toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé ne serait que pure coïncidence)