19 discussions LinkedIn sur les MOOC

Accès 110 discussions LinkedIn en 4 ans d'innovation collective ouverte pour anticiper le numérique

dimanche 10 juin 2012

Gouvernance du reseau social d'entreprise (RSE)

21/05/2012 | "Réseaux sociaux : de la sphère privée à l’usage professionnel" Jean Courcelle Labrousse, Le Cercle Les Echos
 
Suite à l'archivage de l'article hôte, la discussion intégrale n'est plus accessible librement et gracieusement.
Nous n'avons reproduit que notre contribution.

Rappel de la chronologie






tdokhac
24/05 | 15:20 | Tru Dô-Khac

effectivement, les concepts [de segmentation des réseaux sociaux professionnels par les autorisations d'accès] ne sont pas nouveaux et d'ailleurs ils ont été mis fort justement en "rappel" en fin de l'article.
Pour aller plus loin que cette typologie :
sur Le Cercle : "Des réseaux sociaux pour innover ? Oui mais proprement gouvernés"
http://lecercle.lesechos.fr/economie-societe/recherche-innovation/innova...


(...)

25/05 | 08:42 | Tru Dô-Khac

une très bonne question [sur la différence entre un réseau social professionnel et Le Cercle]. Mais, étant plus dans la posture d'un utilisateur de RSE que dans celle d'un consultant en RSE, je laisserais la parole aux experts.

(...)

29/05 | 10:27 | Tru Dô-Khac
"tout questionnement posé sur la toile trouve, sans leur intervention, réponse instantanément?"
Er....Quels seront les résultats des législatives ? ;-)
Pour revenir à l'objet de cet article et saisir comment un réseau social professionnel fonctionne, qu'il soit en accès public (comme ici Le Cercle) ou en accès réservé (dans le cercle privé de l'entreprise), il ne suffit pas d'observer.
Il faut "se lancer dans le bain" : en proposant des articles bien sûr, mais également en participant aux débats qu'un article intéressant ne manquera pas de susciter.

(....)
29/05 | 22:01 | Tru Dô-Khac
(...)
une bonne idée d'avoir repris dans votre commentaire l'intégralité du 3ème § pour assurer la concision de cet échange.
C'est vrai que les réseaux sociaux d'entreprise facilitent l'accès aux connaissances pré-existantes au sein de l'entreprise.
Mais celles qui ne le sont pas ?
Les réponses qui peuvent éventuellement être trouvées sur le net peuvent-elles vraiment "fuser" en quelques minutes sur le réseau social de l'entreprise ?

(...)
30/05 | 15:26 | Tru Dô-Khac

merci pour ces exemples intéressants par leur portée business.
Effectivement, à votre lecture, ce n'est pas certain que les réseaux sociaux que vous citez soient véritablement des "RSE".
Qu'est ce qui caractériserait selon vous un "réseau social [numérique] d'entreprise (RSE) ?

(...)
31/05 | 10:09 | Tru Dô-Khac

Je partage le même sentiment.
C'est pour cela que je trouve les blogs d'entreprise (blogs où les salariés de l'entreprise s'expriment publiquement en leur nom propre mais sur un espace produit par leur entreprise) de portée limitée en terme d'échange véritable : la ligne éditoriale peut être difficilement neutre et dès lors ne favorise pas les débats contradictoires.

voici une enquête "collaborative", dans l'esprit du Le Cercle et qui pourrait vous intéresser.

Enquête "collaborative" :
- Pas de déclaration d’identité demandée pour participer
- Pas de contribution financière demandée pour participer
- Statistiques mises à jour en temps réel et communiquées dès la fin du questionnaire
- Pas de déclaration d’identité demandée pour prendre connaissance des statistiques
- Autorisation d’utiliser gracieusement les statistiques à tout moment à la seule condition de citer l’auteur et la source


Open Survey N°13 : 60 secondes pour apprécier la VALEUR créée par votre réseau social d'entreprise (RSE)
http://fr13.open-creative-survey.eu


(...) 

31/05 | 21:38 | Tru Dô-Khac

merci pour votre contribution à cette intelligence collective.
Dès 20 réponses déposées, les résultats seront publiés pour ne pas pénaliser les premiers participants.
N'hésitez pas à inviter vos connaissances.

(...)
05/06 | 21:08 | Tru Dô-Khac
"quid de la propriété intellectuelle [sur les réseaux sociaux] ? (...) ou plus exactement, la propriété intellectuelle de qui ?"
De très bonnes questions.
Voici deux éléments de réflexion
  1. les conditions de publication du Le Cercle, à mon avis transparentes et équilibrées en matière de propriété intellectuelle des articles
  2. comme convenu au dessus, des résultats de l'enquête "Open Survey N°13 : 60 secondes pour apprécier le potentiel de valeur de votre réseau social d'entreprise" avec 51 réponses.

http://data.fr13.open-creative-survey.eu
et notamment la répartition entre les oui, non et NA pour la question :

D’après vous, reproduire sur un réseau social d’entreprise (et dès lors dans le cercle privé de l’entreprise) un article publié sous copyright est-il licite pourvu que (à la seule condition) le nom de l’auteur et les références de la source (identité du producteur original de l'article) soient immédiatement et directement visibles (sans passer par un lien) ?

(...) 

tdokhac
07/06 | 09:25 | Tru Dô-Khac
@PAT42
Effectivement, il y a une dimension juridique plus complexe sur les réseaux sociaux d'entreprise (RSE).
Contrairement aux réseaux sociaux professionnels à accès public où les adhérents se soumettent préalablement et intuitu personae aux conditions d'utilisation, en réseau social numérique [produit par] d'entreprise, les adhérents agissent en tant que subordonnés de l'entreprise.

En cas d'utilisation indue de propriétés intellectuelles de tiers, c'est la responsabilité sociale de l'entreprise qui est en jeu (contrefaçon, parasitisme, concurrence déloyale)

Pour le salarié source de l'utilisation indue, celui-ci pourra en répondre devant sa hiérarchie par exemple pour négligence ou comportement déloyal (par exemple en cas de réclamations indues des mérites d'une "idée" glanée sur le web).

(...)


11/06 | 11:33 | Tru Dô-Khac
@PAT42
Merci pour votre intérêt.
L'économique gagne à être éclairée par le philosophique et l'histoire surtout lorsqu'il s'agit de la nouvelle économie [de la "connaissance"] qui repose sur la propriété intellectuelle, un objet d'autant délicat à appréhender par les chefs d'entreprise qu'il est chargé d'un contenu émotionnel et idéologique.
Cette discussion a été précieuse pour l'écriture de l'article ainsi que pour le cheminement de la pensée depuis l'article "Des réseaux sociaux pour innover ? Oui mais proprement gouvernés" sur Le Cercle et cité plus haut.
Je vous en remercie donc et vous rencontrerai avec plaisir.
Bien à vous
Tru Dô-Khac


(...)


12/06 | 15:28 | Tru Dô-Khac
Retour d'expérience en open innovation.
Cet échange pourrait constituer un cas d'open innovation en services professionnels pour entreprise.
Sous la vision particulière du "Numérique comme Résultat de la rencontre entre les nouveaux services d'information et de communication d'une part, et des nouveaux usages du droit d'auteur d'autre part", la gouvernance du réseau social d'entreprise (RSE) a été explorée.
Cette exploration de 15 jours a contribué à l'avancement d'une représentation de la gouvernance de RSE à notre connaissance originale et inédite.
Une introduction à cette représentation est l'objet de l'article "Cinq régimes de gouvernance de réseau social professionnel et d'entreprise" qui a été publié sur Le Cercle (pour un accès, cf. le lien plus haut donné par PAT42)
La vision méthodologique du parcours est librement et gracieusement accessible ici :
http://discussion8.it-regime-management.net
Une premier parcours d'open innovation de ce type avait été réalisé en 2010 avec une campagne de 9 mois sur divers medias, l'objet étant la gouvernance des systèmes d'information sous une approche orientée relation.
Une dizaine d'articles avaient été produits.
http://discussion3.it-regime-management.net


Note : cette discussion a inspiré l'article :
"Cinq régimes de gouvernance de la propriété intellectuelle en réseau social d'entreprise ou professionnel" sur Le Cercle Les Echos