19 discussions LinkedIn sur les MOOC

Accès 110 discussions LinkedIn en 4 ans d'innovation collective ouverte pour anticiper le numérique

jeudi 12 février 2015

MOOC Discussion N°7 : autoriser les échanges sur des cercles privés fermés aux autres participants du MOOC : pourquoi pas ? Mais il faut l'écrire clairement dans les CGU

1543 étudiants inscrits au MOOC ABC Gestion de Projet 
discussion lancée par Stéphanie DELPEYROUX Ingénieur pédagogique - Concepteur elearning - Professeur / Formateur

Groupe MOOC Francophone
A ce jour : 18 commentaires

------------------------------------------------------------------------------------------------------
tdk
Bonjour,

vous dites "plus de 1500 étudiants (...) inscrits au MOOC ABC Gestion de Projet (4ème édition), dans le cadre de leur cursus de formation, accompagnés par leurs enseignants

(...) [de] 19 établissements d’enseignement français et marocains (...)

Belles percée avec Maroc, dont les relations avec la France sont plus fraîches. Félicitations !

On déduit que ces établissements français et marocains utilisent le MOOC au profit de leurs étudiants.

Avez-vous passé avec ces établissements tiers des accords d'utilisation ?

(...)tdk

Bonjour,
Merci pour ces informations [des conventions ont été établies avec des établissements tiers], intéressantes pour tous ceux qui cherchent à développer un écosystème responsable et durable autour de leur MOOC.

 (...)tdk
En 5/6 du formulaire [de renseignements pour amorcer les conventions] "Options et services", on peut lire :

"Le MOOC est gratuit lorsqu'il est suivi à titre individuel. Pour les établissements d'enseignement, nous demanderons à terme de contribuer financièrement à cette formation (...)."

Pensez-vous que cette puisse s'appliquer aux entreprises qui enverraient leurs employés à se former à ce MOOC ?

Cela donnerait un clause telle que :
Le MOOC est gratuit lorsqu'il est suivi à titre individuel. Pour les entreprises, nous demanderons à terme de contribuer financièrement à cette formation (...).

(...)tdk
"Lors d'une inscription demandée par l'entreprise, cette dernière paye le certificat à son salarié pour vérifier la bonne acquisition des connaissances"

Et s'il n'y a pas de certificat et que l'entreprise organise en interne un debriefing ou des séances complémentaires sur les vidéos du MOOC, ses quiz, ses exercices, ses études de cas ?
L'entreprise doit-elle contribuer financièrement au MOOC ?

(...)tdk
Et si vous exprimiez cela [les entreprises comprendront qu'elles doivent faire un effort pour respecter les règles du jeu définies par le producteur de MOOC] sur le site de la Concertation Nationale du Numérique, dans la consultation "Economie collaborative" ou "Biens communs du numérique" ou "Education et formation des citoyens de la société numérique " ?

Dernier jour de la Concertation.

(...)tdk
 Guillaume,
"On ne cours pas derrière les entreprises pour savoir qui fait quoi".

C'est effectivement une politique d'affaires qui est dans l'esprit des MOOC : les apprenants, ou accompagnateurs / coachs, partagent avec l'ensemble de la communauté du MOOC leurs questions / réponses et progressent ainsi ensemble.

Lorsque l'on créé une enceinte numérique réservée à un groupe d'apprenants pour prolonger le cours (réseau social d'entreprise), on s'éloigne de l'esprit MOOC et on pénalise l'intelligence collective de l'ensemble des apprenants et des enseignants.

Cela dit, il appartient entièrement au producteur de MOOC d'autoriser de genre de sessions privée. Mais dans le cadre d'une économie numérique de confiance, il faut l'écrire.

Est-ce que vos conditions générales d'utilisation disposent qu'une entreprise est autorisée à exploiter votre contenu autre que sur le site de votre MOOC ?

(...)tdk
"Les discussions qui sont les plus constructives sont les discussions "clusterisées" "qui vont regrouper pour une question ou un thème un ensemble d'apprenants qui souhaite échanger autour de ça".

Pas de souci tant que ces discussions sont sur le réseau social du MOOC.
Tout le monde peut entrer sur la discussion clusterisée et en profiter.

Le cas proposé au débat est lorsque ces "discussions clustérisées" ne sont pas sur le réseau social du MOOC ouvert à tous mais sur le réseau social privé de l'entreprise, dont l'accès est interdit aux autres participants du MOOC.

En tant que producteur de MOOC (titulaire des droits), vous pouvez l'autoriser.

Néanmoins, il serait prudent de l'écrire dans les conditions générales d'utilisation pour ne pas mettre en risque les entreprises qui y dépêchent des collaborateurs.


PS : je rappelle que ceci est une simple opinion, relevant de mon expérience personnelle, que je n'ai aucune compétence juridique ni habilitation à donner à quelconque conseil juridique. Il appartient entièrement à celui qui me lit de consulter le cas échéant un professionnel qualifié.

(...)tdk

[autoriser les débats dans des cercles privés hors du réseau social ouvert à tous du MOOC] Ce n'est pas une question technique (messagerie, hangout, skype) mais une question de politique commerciale et de sécurité dans le numérique.

Il ne s'agit pas de "tenter de contrôler les échanges" dans des cercles privés et fermés mais selon votre politique commerciale, de les autoriser, ou non, et le faire savoir clairement dans les conditions générales d'utilisation (CGU).

Cela dit, je comprends que la politique commerciale vous amène à les autoriser, ce qui est tout à votre honneur. A vous d'aligner le cas échéant, les CGU avec la politique commerciale décidée...


(...)tdk
"Nous ne pouvons les y obliger [à s'exprimer uniquement sur le réseau social du MOOC]"

Mais si je comprends bien, votre politique commerciale est d'autoriser à vos participants de s'exprimer sur des réseaux privés et fermés en marge du réseau social du MOOC ouvert à tous.

Pour la sécurité juridique de vos participants, Il suffit donc de l'écrire dans les conditions générales d'utilisation (CGU).

"Faire apparaître cela dans les CGU ne me semble pas utile"

En dépit de ces échanges, faut-il comprendre que vous assumeriez de mettre en insécurité juridique/numérique vos clients/participants du MOOC, et notamment ceux dépêchés par les entreprises ?

(...)tdk
"Votre vision me semble très orientée technique et contractuelle "
"'j'ai l'impression d'être à nouveau face à un DSI"

Merci pour le compliment.

J'ai suivi récemment la formation "Sécurité aux usages numériques" organisé conjointement par l'Institut National Hautes Etudes la Sécurité et de la Justice (INHESJ) relevant des services du Premier Ministre et par le CIGREF.

"Je ne vois pas où se situe l'insécurité juridique/numérique."

Encore une fois, je rappelle que ceci est une simple opinion, relevant de mon expérience personnelle, que je n'ai aucune compétence juridique ni habilitation à donner à quelconque conseil juridique.

Je vous invite donc à consulter des professionnels qualifiés (avocat d'affaires, conseil en propriété intellectuelle)




---------------------------------------------------------------------------------------------------------
Accès aux autres discussions via le MOOC-Pitch : "Et si le C de MOOC voulait dire consulting ?"